FANDOM


Tabret10

Pour faire courtModifier

Aeryn est née et a passé son enfance en Irlande. Unique fille d'une fratrie de 7, elle est plus habituée aux joutes à l'épée en bois et aux acrobaties forestière qu'aux poupées Barbies et caprices de la mode. Elle a très tôt démontré sa débrouillardise en détournant les vieilleries de son père entassées dans le garage pour aménager la cabane familiale, en faisant un exemple de modernité fonctionnelle. Ce talent se manifesta dans ses études qu'elle acheva brillamment avant ses 17 ans avant de migrer aux USA pour entrer au MIT.  Si elle n'est pas en train de bidouiller toutes sortes de machines, il y a de grandes chances qu'elle bouquine à l'ombre d'un grand chêne, ou même carrément sur l'une de ses branches.  C'est à sa sortie de l'institut que la jeune femme fut contactée par un homme en uniforme lui proposant un poste dans un organisme inconnu du public. Le SDT. C'est la perspective de travail sur de toutes nouvelles formes de technologie qui a séduit cette MacGyver du XXIème siècle.   


Un peu plus de détails ? Modifier

8 septembre 1989

- C'est une fille ! 

Il fallut un moment à Arthur s'Fallen pour réaliser qu'il était père, ... de nouveau. Après avoir embrassé sa femme et remercier le médecin il s'empressa de prendre sa fille dans ses bras et quitta la salle le temps de présenter Aeryn à ses frères. La petite s'Fallen reçu une caresse de Sean (4 ans), un bisou de Ryan (3 ans) et un sourire d'Arithon (17 mois) avant de retrouver la chaleur maternelle. 


17 avril 1994

- C'est pas vrai ! 

Le cri Mallory alerta son mari qui débarqua presque instantanément dans le salon. Arthur n'eut pas besoin de demander la moindre explication, la scène parlait d'elle même. Aeryn était tranquillement assise au milieu de la pièce, seul endroit épargné par la tornade rousse. La petite fille regardait gentiment son émission préférée à la télévision dans ce qui semblait être une anarchie totale. Les coussins du canapé, les chaises de la salle à manger et même les rideaux des fenêtres avaient été réquisitionné au profit des dessins animés.

- C'est la quatrième fois en deux semaines...


Sans répondre, Mallory s'agenouilla dans la "cabane" de fortune et saisit sa fille à bout de bras pour l'extraire de son cocon. Aeryn ne protesta pas, son émission venait de se terminé et l'épisode avait été génial ! Elle ne toucha pas terre mais se retrouva juchée sur le plan de travail de la cuisine devant ses parents à la mine déconfite. 

- Il faut vraiment que tu arrête de refaire la décoration du salon, Aeryn ! Son père avait pris une voix qui se voulait solennelle. 

- Mais il faut bien que je regarde Le bus magique ! protesta la petite fille. 

- Il te suffit d'allumer la télévision, pas besoin de déplacer toute la pièce, ma puce... La voix de sa mère avait toujours été douce lorsqu'elle s'adressait à ses enfants, pourtant, cela ne suffit pas à défroncer les sourcils de l'enfant. 

- Mais je ne voyais rien, il y avait trop de lumière sur la télé, alors j'ai fait du noir pour voir mieux !  

Les parents se regardèrent, stupéfait. Aeryn fut condamné à 2 heures de travail d'intérêt général dans la maison, qui débuta par la remise en état du salon, et la télévision se trouva une nouvelle place dans un coin de la pièce moins exposé aux réverbérations.


9 mars 1997

L'école venait juste de se terminée et Aeryn attendait ses frères dans la cour de récréation. Ils ne tarderaient pas à sortir de classe et ils pourraient, ensemble, rentrer à la maison. Pour s'occuper, elle s'appliquait à couper proprement le bout d'un de ses stylos bille pour confectionner une sarbacane qu'elle offrirait ensuite à Arithon. Il n'arrivait toujours pas à projeté une boule de papier mâché à plus de 10 cm. Alors qu'elle contemplait son travail, tout sourire, une grosse paluche lui arracha l'arme artisanale des mains. 

- Donne-moi ça s'Fallen !

Décidément, Robert MacNeal, dit Bigmac, ne se lasserait jamais d'embêter les plus petits que lui. Il faut dire que sa sarbacane avait de quoi susciter la convoitise. Loin de ses soeurs basique et uniformes, celle d'Aeryn avait une pointe en entonnoir pour favoriser la propulsion du papier et elle avait prit soin de la décorer aux goût de son frère. 

Loin de se démonter devant la stature du tortionnaire, Aeryn se planta sur ses deux pieds et toisa la brute. 

- Rends-moi ça, c'est à moi !

Elle ne prenait pas de gros risques en réalité, elle voyait déjà deux de ses grands frères, accompagnés des trois plus jeunes (Mickael, Jordan et Logan) avancer vers elle d'un pas décidé. C'est Ryan qui parla le premier, provocant un sursaut et un volte face du voleur. 

- Un problème petite soeur ?  - Pas le moindre Ryan, Bigmac allait justement me rendre ma sarbacane. 

Après un regard colérique, le concerné laissa tomber l'objet et parti sans demander son reste. Aeryn ramassa l'arme et la tendit à Arithon. 

- Avec ça, tu pourrais presque atteindre la Lune ! 

Son frère prit le cadeau avec un grand sourire et dès l'arrivé de Sean, ils rentrèrent tous à la maison. Lorsque les jumeaux Logan et Jordan lui demandèrent si elle avait eu peur, elle leur répondit qu'elle n'en avait pas eu de bonne raison. Elle savait qu'ils viendraient l'aider car s'en prendre à un s'Fallen, c'est s'en prendre à tout le clan. Ainsi, Aeryn et ses frères grandirent dans la sécurité, sachant qu'il ne pourraient rien leur arriver. Qui serait assez stupide pour s'en prendre à 7 personnes à la fois ?


8 septembre 2002

Comme chaque année, les parents s'Fallen autorisaient leurs enfants à dormirent dans leur cabane lorsque l'un d'eux fêtait son anniversaire. Il faisait encore chaud pour un mois de septembre et Aeryn se réjouissait déjà de sa nuit dehors mais surtout, de la surprise que lui réservait ses frères. Ils avaient instauré une sorte de coutume entre eux. A chaque anniversaire, la fraterie organisait une surprise pour le, ou la, concerné(e). Et à chaque anniversaire, ils s'amusaient tous comme des fous. 

Aeryn n'avait aucune idée de ce qui l'attendait ce soir mais en salivait d'avance. Un nouvel arc en bois, pour remplacé celui que Mickael avait cassé par accident ? Le skate board qu'elle avait vu au magasin le mois précédent ? Un nouveau CD ? Une montre ? Un chien ? 

Son imagination l'emportait très loin, comme tous les ans, mais elle n'était jamais déçu. Heureusement, il ne restait plus longtemps à attendre. Elle apercevait déjà le vieux chêne qui abritait leur résidence secondaire. Une fois tout arrivé dans la cabane, ils s'assirent en rond sur le plancher de bois. 

Jamais aucune cabane dans les bois n'avait été aussi bien conçue et aménagée que la leur. Ils avaient tout à disposition, table amovible (une planche fixé sur des gonds à l'une des parois, chaises (tronc débité en rondins de trente centimètres), musique, grâce au vielles enceintes de son père modifiées et branchées sur le walkman de Sean, et même un système de poulie pour acheminer le gros matériel qu'ils ne pouvaient monter à bout de bras sur l'échelle de corde menant à la demeure. Aeryn avait grandement participé aux conforts des lieux en y apportant ses idées originales et ses améliorations de l'équipement. Il était par exemple plus facile de hisser le matériel lorsqu'elle coinça entre la branche et la corde un morceau de garde-boue qu'elle avait récupéré sur la vielle bicyclette de leur mère. 


Dans le roulement de tambour solennel, Aeryn reçu un petit paquet entouré de papier cadeaux et d'un ruban vert. Dans le silence le plus complet et sous les regards scrutateurs, elle défit l'emballage et ouvrit la boîte pour découvrir son présent. 

Pour son treizième anniversaire, ses frères lui offrait un tournevis plat, suffisamment petit pour tenir dans une poche avec, sur le manche en bois, les six initiales de ses frères gravés en majuscules. 

Les six garçons ne se doutaient pas que l'outil ne la quitterait désormais plus. 


23 mai 2008

Aeryn referma le livre qu'elle venait de terminer et jeta un oeil sur sa montre. 13h27. Ce qui lui laissait une bonne demi-heure à tuer avant de reprendre les cours pour la dernière semaine. L'année était passé si vite qu'elle avait presque l'impression d'être entrée au MIT la veille. Et pourtant, elle avait tant appris ! 

La jeune femme rangea le livre dans son sac à dos et en sortit un tout autre objet. Sa calculatrice avait cessé de fonctionné dans la matinée, la laissant en rade en plein milieu d'un calcul à rallonge et elle comptait bien résoudre le problème. Ayant changé la pile le mois dernier, l'anomalie devait venir d'ailleurs. Sans vraiment s'en rendre compte, ce geste était devenu automatique, elle saisit son tournevis et commença à démonter l'appareil. Elle déposa un à un tous les composant dans l'herbe à côté d'elle sans se préoccuper des cris des footballer de l'équipe de la far qui s'entraînaient un peu plus loin. Elle adorait ces moments de soleil où elle pouvait se poser quelque part sur l'herbe, à même le sol pour lire, réviser, ou s'occuper les mains avec son projet en cours. Elle jetait de temps à autre des coup d'oeil aux branches basses de certains chênes, mais renonçait dans un soupir. Sa première tentative de se jucher en altitude avait été plutôt mal perçu par les étudiants et la hiérarchie. Cela avait été sa dernière tentative de prise de hauteur.

Un sourire illumina son visage lorsque l'écran afficha de nouveau les chiffres qu'elle tapait au hasard. Elle s'empressa de revisser correctement l'instrument et le rangea juste à temps pour rejoindre Ethan qui lui fit signe de regarder sa montre. Il était tant de reprendre les cours. 


21 décembre 2012

Aeryn avait reçu son diplôme du MIT quelques mois plus tôt et avait accepté de rester sur place pour terminer un projet en coopération avec son professeur de mécanique. Elle se trouvait à présent libre de toute obligation et en recherche d'emploi mais avant tout, elle avait décidé de laisser passer les fêtes de Noël pour lesquelles elle était retournée en Irlande, avec sa famille. En attendant l'arrivée prochaine de ses frères, Aeryn était retournée dans leur cabane qui lui parut plus petite que dans son souvenir. C'est là qu'elle le vit. Il détonnait franchement en costume cravate et chaussures cirées au milieu de la forêt irlandaise. Elle ne put retenir un sourire en le regardant du haut de son perchoir. 

- Je peux vous aider ?

L'individu leva la tête pour voir la jeune rouquine accoudé à la rambarde. 

- Je cherche Mademoiselle Aeryn s'Fallen.

L'intéressée fronça les sourcils. 

- C'est moi. On se connaît ? 

L'homme sembla reprendre une certaine assurance. 

- On m'a chargé de vous trouver et de vous faire une proposition. Pouvez-vous descendre ?

- C'est vous qui êtes venu me voir. Si vous voulez me parler, ce sera à vous de monter. 

L'homme examina l'échelle de planche clouée au tronc d'un air pas très rassuré mais fini par céder face à l'entêtement amusé de la jeune femme. Il lui parla d'espace, de voyages interplanétaire, de technologie encore inconnue, de découverte majeure et d'aventures et lui proposa de participer à tout ça. 

Au fur et à mesure de son discours, les yeux d'Aeryn se mirent à briller et un sourire se dessina sur ses lèvres. Comment refuser une telle opportunité ?   


Membre du SDT  Modifier

Tonatiuh

Son arrivée au SDT ne fut pas de tout repos. Elle démarra sur les chapeaux de roue en étant téléportée près d'un temple aztèque à Belize. Elle y entra plus ou moins par effraction et y affronta son tout premier goa'uld, Tonatiuh. Ce dernier fut tué, tout comme un membre de l'équipe missionnée par le SDT, Eric Morton. Aeryn s'en sortit de justesse et fut téléporté cette fois-ci sur une station spatiale en orbite autour de la Terre, le James Parker Spaceport (JPS). 


Les nanites

Sur le JPS, elle fut coincée dans la salle des anneaux, menacée d'explosion. Elle réussit, avec l'aide d'Archibald Delamare, à stopper l'alerte, bien vite remplacé par une nouvelle menace : des nanites avaient infectée tout l'équipage chaque membre du personnel se voyait menacé d'implosion. Ils parvinrent à sortir de la salle et à stopper une fois de plus la menace grâce à une IEM déclenchée par Aeryn. La scientifique s'en tira avec une migraine carabinée. 


Voyage en Russie Les Nations Unies ayant décidé de dissoudre le SDT, tout le personnel fut évacué du JPS. Cepandant, un groupe fut envoyé en Russie pour enquêter sur un certain Syn Solntsa, qui serait derrière tout cela. Leur but était de prouver l'implication d'un réseaux ayant pour but de discréditer le SDT afin d'avoir le champ libre. Après une évasion d'une base russe et la visite plus ou moins règlementaire de Kremlin, l'équipe se mit en route pour une base secrète Russe. Ils trouvèrent un dossier crypté portant le nom de code Akarski. 

Sur place, ils découvrirent Stukof, apparemment de mèche avec les ennemis et au cours d'une négociation musclée, celui-ci et Marc Cross disparurent dans un flash aveuglant. 

Sur la station, le psychologue nouvellement nommé, Grégory Payet, tenta une prise de pouvoir et finit par se suicider. Il s'est avéré qu'il avait subi un lavage de cerveau.

L'équipe regagna le JPS qui repris une activité aussi normale que possible en effectif réduit. 


Gnitars et Hanulans

Aeryn, aidée de Jacob Smith et Josh Harper travaillait sur un projet de miniaturisation des balises de téléportation lorsque le personnel fut demandé en salle de réunion. Il s'agissait du nouveau chef militaire, Tom Sheppard qui voulait faire un speech de prise de fonction. Il n'en eut pas le temps. Lui-même, Chris Liner et Archibal Delamarre perdirent connaissance sans raison apparente. Ils furent téléportés sur Terre pour y recevoir les soins appropriés. Sincet les accompagna. La station fut alors en état d'alerte. Des vaisseaux arrivaient à vives allures. Des aliens, les hanulans, prirent contact avec la station, disant vouloir les aider à vaincre les vaisseaux commandés par des gnitars, venus détruire le JPS sur ordre de Syn Solntsa. Aeryn et Jacob décidèrent de les croire. Un commando composé de 7 hanulans et de Aeryn fut téléporté sur le vaisseau mère Gnitar pendant que des F-302 et la station attaquait la flotte ennemies. Aeryn se rendit compte que les hanulans leur avait menti pour obtenir le contrat de Solntsa et donner aux gnitar une raison de se débarrasser des terriens. Aeryn les abandonna donc pour retourner sur le JPS où elle leur coupa toute retraite. Elle récupéra Jacob qui s'était battu avec les hanulans restant et les gnitars repartirent sans raison apparente. Les dirigeants se réveillèrent et Thomas regagna le JPS pour leur annoncer les bonnes nouvelles. Aeryn fut promue Ingénieur et chef du JPS. 

John Cooper mourut sous le feu ennemi et Gary, le technicien dévoué fut gravement blessé.   


Roxane Akarski

Aeryn fit une sortie dans l'espace pour réparer les communications du Achilles. Les réparations échouèrent et elle se retrouva coincée dans l'espace, sans moyen de prendre contact avec la station actuellement en état de crise. En effet, trois individus avaient clandestinement pénétré dans la station dans le but de la détruire.  Au prix d'un gros effort, et avec l'aide de Thomas, Aeryn parvint à revenir sur le JPS et tenta, depuis la salle des machines, de localiser les intrus et de les neutraliser. Elle découvrit que Jacob était leur prisonnier et envoya Thomas pour le récupérer pendant qu'elle isolait la salle et coupait l'aération pour les asphyxier. Mais le manque d'oxygène n'eut aucune influence sur deux d'entre eux, des Gnitars, qui en profitèrent pour blesser Thomas. Aeryn le téléporta, accompagné de Jacob, sur Terre, au camp d'entraînement pour y être soignés.  Elle parvint finalement à neutraliser les intrus. Un gnitar mourut, le second fut emprisonné et Roxane Akarski, à la tête de l'expédition, fut capturée. Elle avait subi un lavage de cerveau qu'un coup de zat annula. Elle révéla ce qu'elle savait du plan de Syn Solntsa et mourut peu après.  Le calme revint sur la station, Thomas fut sauvé, le RESO démantelé et les balises sous-cutanées effectives.  La station connue ses premières fêtes de fin d'année qui se déroulèrent sans encombre.


Tonatiuh II, Le retour

Après le nouvel an, Aeryn et Thomas furent réveillés par une alarme annonçant une ouverture non programmée de la porte des étoiles. Activation qui s'est avérée être une diversion à l'arrivée en orbite du Akarski, vaisseau hybride aux mains de Tonatiuh, et de quelques Ha'taks. Aeryn du prendre place sur le siège des anciens pour guider des drones vers les vaisseaux ennemis et protéger au mieux la station. Alors qu'elle envoyait une équipe d'infiltration, composée de Jacob, Thomas, Noythink et quelques soldats, sur le Akarski, Tonatiuh prit contact avec elle en plein cessez le feu. Elle découvrit que le goa'uld avait pris Eric Morton comme hôte et qu'il avait connaissance de l'infiltration de son appareil.  Aeryn, inquiète pour Jacob, et surtout, Thomas tenta de gagner un maximum de temps tout en se demandant pourquoi le goa'uld n'utilisait pas toute la puissance de son vaisseau pour les annihiler. Finalement, l'équipe réussi à rentrer saine et sauve et le Akarski profita des tirs au canon asgard de la station pour rechercher ses batteries et voler la puissance nécessaire pour finaliser son vaisseau avant d partir en hyper-espace, laissant à Aeryn la responsabilité d'une station dépourvue d'énergie et une migraine carabinée.


Migraines

Après le départ du Akarski, une équipe d'explorations est partie reprendre contact avec les jaffas sur Chulak. Pendant ce temps, Aeryn, resté sur la station effectue des recherches et monte un prototype de robot de reconnaissance multi-terrain. Ces migraines empirent et après une perte de connaissance, o lui détecte une tumeur maligne au cerveau. A partir de l'à se succèdent les moments de lucidités et les moments de crises durant lesquelles elle perd la notion de son environnement et le contrôle d'elle-même. Elle finit par tomber dans le coma. Thomas et Jacob cherchent une solution pour la guérir et le physicien finit par mettre au point un procédé d'ablation de la tumeur par téléportation très localisée.  Aeryn se réveille, guérie mais avec incapable de prononcer des paroles intelligibles.


Epidémie

JP-1 ramena de Chulak une maladie contagieuse rendant le patient paranoïaque. Infecté, William Noythink détruisit la station, blessant un grand nombre de personne et en tuant d'autres. Il fut finalement stoppé par Walter Wallas. Infectée aussi, Aeryn se mit en tête que tout était manigancé par Chris Liner dans le but de lui faire perdre son post. Finalement Archibald téléporta tout le personnel sur l'Achilles où il leur fut inoculé un antidote trouvé par Eric Fellner. Les membres du JPS furent accueillis en Zone 52 le temps des réparations et Aeryn passa trois semaines à monter un dossier de défense avec Marc Cross.

Sous-catégories

Cette catégorie comprend la sous-catégorie ci-dessous.

P